L’élaboration de nos housses de banquette chez Poly’art!

A la découverte de Laura: couturière pour Poly’art!

Vous avez peut-être lu, il y a peu, notre article sur le choix des mousses de nos banquettes. Et si cela n’est pas fait, je vous invite à le faire ici pour comprendre cette nouvelle étape des housses dans la conversion de Marcel.

Un jour, je vous ai révélé que pour la partie électricité, nous avions fait appel à un ami car nous ne connaissons rien dans ce domaine, et celui-ci étant complexe nous ne souhaitions prendre aucun risque avec Marcel. Il y a donc un deuxième domaine dans lequel nous ne nous sentions pas à l’aise: la couture.

Le choix du tissu: un coup de coeur certain!

Une fois les mousses récupérées, il est mieux de les recouvrir. Nous avons eu un coup de coeur pour le tissu jacquard feuilles noires de Mondial tissu: on a su directement qu’il se marierait à merveille avec le reste de la déco & les matériaux choisis précédemment. Un peu de couleurs et de contraste au milieu de ses murs blancs.

Nous nous sommes donc lancé à la recherche active d’une couturière qui aurait le plaisir de vêtir nos housses de leurs jolies petites feuilles.

Notre choix pour Laura, couturière passionnée!

Après quelques discutions, nous nous sommes arrêtés sur Laura, qui s’est lancé jeune par passion dans la couture, et qui est désormais couturière à son compte. Bien sûr, Laura nous viens de Gaillargues le Montueux, une petite commune à côté de celle où nous habitions. Une fois de plus, nous sommes contents de faire participer des travailleurs locaux dans l’élaboration de Marcel.

Toutes nos housses sont faites main par Laura. Nous avons souhaité un système de scratch pour les fermer car c’est plus pratique pour les ôter si nous devons les laver. Et si un jour, nous souhaitons les changer, il sera plus facile de les enlever & les ranger pour les remplacer. Nous avions au total 10 morceaux de mousses à recouvrir. Laura les a terminé en 15 heures. Un travail soigné & minutieux.

Son entreprise Poly’art est à découvrir sur les réseaux sociaux(Facebook, Instagram) & je vous invite fortement à aller jeter un coup d’oeil car elle confectionne d’adorables pochettes, des carrés démaquillants, des essuies-tout, des éponges lavables etc… Un travail de qualité & bon pour l’environnement. Ses astuces pour la maison ou pour la beauté sont ingénieuses; elles servent à limiter les déchets. Ce qui est parfait pour la vie en van. J’ai d’ailleurs pu tester les carrés démaquillants qu’elle m’a gentiment confectionné pour essayer & j’aime beaucoup ce principe qui est devenu d’ores & déjà ma routine quotidienne; il m’est inconcevable de réutiliser du coton.

Laura nous a également fait tester les éponges en tissu qui ont été confectionné grâce au tissu qu’il restait des banquettes. Ces éponges nous servent à faire la vaisselle mais également à nettoyer l’intérieur de Marcel. Il suffit de les passer à la machine lorsque celles-ci sont sales puis de les réutiliser ensuite. Elles sont très pratiques & sont assorties à la déco de Marcel, de quoi mêler l’utile à l’agréable. Si vous souhaitez en connaître plus sur Laura & sur son parcours, retrouver ici l’article paru sur mon blog qui reprend plus en détails son parcours & bénéficier d’un code promo sur vos achats.

Quel métrage de tissus pour les banquettes ? 

Pour en revenir à nos housses, il nous aura fallu 6 mètres de tissu jacquart, 4 mètres de tissu noir plus simple pour réaliser le dessous des housses, un rouleau de bandes scratchs pour pouvoir les fermer. Pour rappel, nous avons 2 mètres 32 de banquettes sur  51 cm de large pour les assises puis environ 2 mètres 32 sur 37,5 pour les dossiers. Cela vous donnera un petit aperçu niveau prix & dimensions pour ainsi comparer les vôtres.

Après 15 heures de travail, nous avons découvert nos housses et on a vraiment été ravi du résultat. On avait hâte de les placer & de voir comment cela rendrait par rapport à la déco générale de Marcel. On a su à ce moment-là que l’on avait fait le bon choix. Nous avons décidé de découper des petits morceaux de scratch & de les installer sur toutes les housses( assises & banquettes) de sorte à ce que lorsque l’on roule, les matelas restent en place & ne glissent pas. Nous avons sur les conseils de Laura, mis la partie rugueuse sur les housses, & la partie molle sur les murs. Du coup, le tissu ne peut pas s’abîmer ni accrocher sur la partie rugueuse & ne craint rien lorsqu’il touche la partie molle. Astucieux & prévoyant.

En somme…

Aujourd’hui, cela fait maintenant 3 mois que nous avons les housses; celles-ci n’ont pas bougé( le tissu s’est seulement un peu détendu) & sont toujours aussi jolies & fonctionnelles. Malgré le fait que l’on dort dessus toutes les nuits, & que l’on soit assis dessus quotidiennement, les housses restent en place.

Quel coût ? 

La partie « banquette » fait partie des gros aménagements de Marcel côté budget. Mais tout comme l’ électricité, cette partie est importante lorsque l’on vit la vie de vanlife à temps plein. Le lit( transformable en coin-repas) est utilisé quotidiennement, il vaut mieux donc prévoir du tissu ainsi que des mousses de qualité. Nous aurons donc déboursé un total avoisinant les 1000 euros pour cette partie literie. Pour ce qui est de la partie « housses », en comptant les tissus ainsi que la main-d’oeuvre, cela nous aura coûté aux alentours des 620 euros.

L’instant pratique de Laura: faire sa lessive soi-même!

Recette simple fait-main

Mélangez 150 grammes de savon de Marseille préalablement mixer, rajouter 3 cuillères de bicarbonate de soude, 3 cuillères de vinaigre blanc pur, 3 litres d’eau ainsi que 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix( menthe, citron, orange… à vous de choisir la senteur). Une fois tous les ingrédients réunis & mélangés, votre lessive est prête à l’emploi.

Leave a Reply